Rôles inversés ?

26 juin

Qui n’y a pas pensé ? quand vous répondez à une offre d’emploi, ce n’est pas vous qui avez besoin de l’offre à l’origine, mais bien celui qui la poste ! Mais évidemment, cela ne se fait pas. Qui n’en a jamais rêvé, un soir d’égarement ? Il fallait donc bien que je le fasse. 

post it flèches et vous-moi-nous

 

Pour une entreprise de vente de systèmes d’éclairage

Objet : motivation pour le poste de webmaster/animateur

Monsieur,

Je me pose une question, depuis que je fais des lettres de motivation, à savoir la suivante :
Finalement, vous qui passez une annonce, c’est vous qui avez besoin de moi, vous qui êtes motivé à occuper cet emploi. De fait, je me demande quelle est votre motivation pour ce poste ?

Vous avez besoin d’un webmaster/animateur, bien. Je note donc votre sensibilité à la question de votre image sur internet, c’est important. Gérer le contenu d’un site internet, faire du traitement d’image, du langage html. La base, c’est vrai, c’est primordial, moi-même ayant fait cela pendant deux ans pour des grands comptes comme Total, Fujifilm, Bultex ou Lissac je vois tout à fait de quoi il s’agit.

Vous parlez de Magento, et Openerp, je suppose que ce sont vos logiciels de référence ? Forcément, ceux qui auront un peu de pratique sur les logiciels web sauront s’adapter facilement, surtout avec une bonne formation en communication web.

Finalement, vous n’expliquez pas vos motivations. Pourquoi développer ce poste ? Je vois bien que vous êtes sensible aussi à l’idée de la qualité. Vous ne cherchez pas seulement un webmaster, mais quelqu’un qui puisse être animateur, il y a une notion de vie, d’action, de dynamisme derrière cela, sans doutes d’ingéniosité et de créativité aussi.

Il se trouve que je suis donc celui qu’il vous faut ! Vous avez besoin de moi, et j’ai besoin de vous. Rencontrons-nous à votre convenance pour en parler !

Monsieur Holmes, je vous souhaite une bonne journée, du succès dans votre recherche du bon webmaster/animateur, et vous transmets mes salutations sincères.

Thibault Hycarius

3 Réponses to “Rôles inversés ?”

  1. Niko_DdL 26 juin 2013 at 12 h 29 min #

    Alors, pour le coup, je vais donner mon avis tiens.
    Mais je vais le faire sur deux points de vue, car étant susceptible de me retrouver de l’autre côté, j’ai deux regards différents :

    - En tant que lecteur du blog, je trouve le contre-pied très risqué puisque tributaire du sens de l’humour de(s) interlocuteur(s) au(x)quel(s) elle s’adresse, mais néanmoins très original et retourner la situation et tout à fait marrant dans l’aspect inattendu et irrévérencieux.

    - De l’oeil professionnel (à savoir non-RH mais néanmoins recruteur potentiel pour l’aspect technique), en revanche, ce n’est pas efficace du tout. De ce point de vue, je me force à lire le début, amusé par l’originalité certes (puisque le poste possède un pendant d’animateur, admettons), mais je supprime tout net la LM en entamant le quatrième paragraphe. « Pourquoi développez vous ce poste ? » : LA question à ne pas poser tant celle-ci nous ramène au premier degré quand bien même on à pris tout ce qui précède au second. Déjà, dès le début, je suis à la limite de cerner le candidat en trublion contestataire de tout et n’importe quoi (passant même potentiellement le plus clair de son temps à refaire le monde à la machine à café) ; mais cette question est fatale quand on n’a pas que ça a lire/faire, et que ce n’est pas la seule candidature sur le poste (ce qui, en région Parisienne et de surcroit dans le domaine, est à mon avis rarement le cas).

    Merci pour ce blog en tous cas.

    Et comme on dit, « veuillez agréer, Monsieur, mes plus amicales salutations ». ;)
    N.

    • Thibault Hycarius 26 juin 2013 at 12 h 37 min #

      Je crois que pour tout le blog en fait ton commentaire peut s’appliquer. Et… tant mieux !

      Avec les lettres trop classiques mon profil ne ressort jamais. Chacune de mes lettres devient alors un pari, un exercice de style. Des fois cela fonctionne, des fois non, au moins cela provoque plus de réactions qu’une lettre classique. Alors je teste d’autres choses, des plus culturelles aux plus irrévérencieuses comme celles-ci. Comme je le dis en chapô, celle-ci s’approche plus une espèce de craquage qu’on a souvent pu rêver de faire. Mais, « ça ne se fait pas…  » !
      En tous cas merci de ton soutien N. ;)

  2. Spiky 30 juin 2013 at 12 h 06 min #

    Je crois que si tu décroche un job avec cette lettre de motivation tu peux l’encadrer dans ton salon et en parler à tes petits enfants.

Laisser un commentaire